Exploiter les ressources issues de la reforestation, tel est le défi que s’est lancé l’association Ishpingo.
« Le caractère durable des actions que nous menons en Amazonie ne peut exister que si les acteurs de la reforestation (ndlr les populations locales) parviennent à en tirer suffisamment de ressources pour pouvoir survivre décemment, voir prospérer. » déclare Antoine VULLIEN, co-fondateur d’Ishpingo.
Le chantier est grand, les objectifs ambitieux, il s’agit de former, d’accompagner, de soutenir les agriculteurs locaux pour leur permettre d’exploiter leurs parcelles agroforestières au maximum de leur potentiel.
À ce propos, nous sommes fiers de vous présenter notre dernière vidéo, réalisée avec l’aide de Tangui Le GLÉAU. Ce jeune français s’est lancé le défi de parcourir l’Amérique du Sud en vélo avec un bilan carbone final égal à 0. Pour en savoir plus sur son projet « Objectivo cero », rendez-vous sur sa page Facebook.
Dans cette vidéo, vous verrez comment l’association Ishpingo, malgré des moyens limités, tente de devenir le catalyseur d’un modèle économique éthique basé sur l’exploitation durable des zones forestières d’Amazonie. Ce modèle, nous l’espérons, permettra de sauvegarder la forêt amazonienne et d’accentuer la lutte contre le changement climatique.

 

 

Commercialisation de produits issus de la reforestation
Étiqueté avec :