Le projet d'éducation environnementale des jeunes générations

L’association Ishpingo mène un projet éducatif visant à sensibiliser les jeunes générations aux problématiques environnementales.

 

#1 Sensibiliser les communautés aux problématiques environnementales

Sensibilisation d'une classe à l'environnementEn partenariat avec le ministère de l’environnement d’Équateur et les directeurs des écoles situées dans les communautés participantes à nos projets de reforestation, Ishpingo met en place des ateliers de sensibilisation de jeunes génération.
Ces activités touchent les domaines du changement climatique, de la gestion durable et de la conservation des espaces forestiers et des rivières. Nous abordons également des thématiques à dimension plus locale telles que de la question du tri et du recyclage des déchets ou encore la protection des arbres mères dans les fermes de leurs parents.
Une jeune élève fait un exercice sur la thématique de l'environnementPlanifiées sur le calendrier scolaire, il est prévu une à deux rencontres par mois dans chacune des écoles ciblées :
1 – Les « mingas », ou travaux collectifs, sont organisés en extérieur dans l’enceinte de l’école.
2 – Nos interventions sont organisées sous forme de cours d’éducation à l’environnement avec des dessins, des vidéos, des discussions et éventuellement des jeux de rôles. Il est important de garder à l’esprit que les activités que nous proposons doivent être ludiques, pour faciliter les échanges entre les étudiants, l’équipe Ishpingo et les professeurs. Ces derniers sont présents et actifs dans chacune des activités que nous organisons, le but étant qu’ils soient capables de les reproduire et de les poursuivre dans le temps.
3 – Nous organisons des sorties en forêt primaire avec les gardiens du parc des Llanganates pour faire découvrir ou re-découvrir la forêt profonde qui couvre des zones situées au-delà des fincas cultivées dans lesquelles les élèves évoluent quotidiennement.

 

#2 Introduction aux techniques de reforestation

Activités pratiques en plein airEn complément des activités présentées ci-dessus, nous construisons avec les élèves, dans leurs écoles respectives, de petites pépinières qui sont destinées à devenir des lieus d’expérimentation, d’apprentissage et de travail pour introduire la thématique de reforestation.
En effet, nous choisissons avec les enfants quels types de plante ils souhaitent voir pousser dans leur jardin. Nous faisons ensuite en sorte de les trouver, de les planter dans la pépinière et de s’en occuper tout au long de l’année scolaire. Ainsi les élèves pourront les ramener et les planter chez eux à la fin de l’année.
Les méthodes de travail sont les mêmes que celles que nous utilisons avec les adultes. Nous essayons de faire en sorte que tous les acteurs de ces ateliers, (élèves, professeurs, directeurs) apprennent à s’occuper de plantes dans une pépinière et qu’ils comprennent les enjeux de la reforestation. Cette sensibilisation des jeunes fait partie intégrante de la stratégie d’Ishpingo, notre objectif est qu’ils puissent reproduire les gestes que nous leur inculquons de manière naturelle. De plus nous gardons à l’esprit que les enfants sont bien souvent les meilleurs prescripteurs. Ils sont donc susceptibles d’inciter leurs parents à faire de même dans leurs propriétés. Nous espérons également que les professeurs, que nous encourageons à participer le plus possible, deviennent capables de reproduire les activités de sensibilisation des jeunes les années suivantes, et ce sans le soutien d’Ishpingo et du ministère de l’environnement.